Réseaux sociaux : peuvent-ils être intégré au content marketing ?

content marketing
Les réseaux sociaux font-ils partie du content marketing ?
Attention… Vous êtes sûr le point d’aborder un sujet qui a fait couler beaucoup d’encre. Pour certains puristes, Facebook, Twitter ou Instagram sont tout sauf des plateformes adaptées au marketing de contenu. Pour d’autres, la question ne se pose même pas : les réseaux sociaux font partie intégrante du content marketing.

Depuis des décennies, les deux camps s’affrontent sans relâche. Il est grand temps de mettre un terme à cette guerre intestine. Les réseaux sociaux font-ils partie du content marketing ? Dans quelques minutes, vous aurez enfin une réponse franche à cette question…

Qu’est-ce que le content marketing ?

Pour assimiler les tenants et aboutissants du débat, encore faut-il savoir ce qu’est le content marketing. Aussi appelé marketing de contenu, il s’agit d’un ensemble de stratégies qui visent à attirer le client vers l’entreprise. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’agence Studio Eskimoz.

Naguère, les compagnies achetaient des espaces publicitaires et s’en servaient pour marteler leurs prospects. Encore aujourd’hui, cette forme de marketing existe. Quand vous regardez une publicité entre deux épisodes de votre série préférée, il s’agit de marketing traditionnel. Idem pour les spots radio, les insertions publicitaires dans les magazines ou la distribution de flyers.

En marketing sortant, la question de savoir si le prospect a besoin (ou pas) de vous ne se pose pas. L’objectif est de montrer votre produit au maximum de personnes afin d’accroître votre notoriété de marque et de créer le besoin au sein de l’audience.

Le content marketing est à contrepied de ce courant. En content marketing, les entreprises créent et diffusent du contenu qui ne fait écho qu’aux prospects.

C’est par exemple le cas des articles de blog qui résolvent certains problèmes spécifiques des internautes et vous positionnent comme un expert. Par la suite, en donnant son email ou une autre information de contact, le prospect s’engage de lui-même dans un tunnel de vente à fort potentiel de conversion.

Pourquoi les réseaux sociaux créent-ils la polémique ?

Le principal argument avancé par les opposants à Facebook et à ses comparses réside dans la propriété intellectuelle.

Quand vous concevez une infographie, vous en êtes le seul et unique maître. Quand vous publiez un article de blog, étant donné que vous êtes le propriétaire du site web, vous avez pouvoir de vie et de mort sur ce dernier. Même son de cloche avec les podcasts et les livres blancs. Cependant, avec les réseaux sociaux, c’est une autre paire de manches…

Vos abonnés sur les réseaux sociaux ne vous appartiennent pas. Vous n’avez aucun moyen de les joindre et pouvez être chassé de la plateforme en un claquement de doigts. Imaginez un instant… Après des années à construire votre communauté sur Facebook, un changement d’algorithme suffit à vous expulser du réseau social ou à vous rendre invisible.

Pour les anti réseaux sociaux, l’absence de mainmise sur ces plateformes suffit amplement à les exclure du content marketing. Même si ce point de vue se base sur des faits irréfutables, il montre rapidement ses limites… Pour s’en rendre compte, il suffit de revenir à la définition du content marketing.

Oui, les réseaux sociaux font bel et bien partie du content marketing !

L’objectif du content marketing est d’attirer les prospects comme des mouches. C’est de créer un sentiment d’appartenance. De montrer à vos futurs clients que vous comprendrez leurs soucis et êtes comme eux. Pour cela, quoi de mieux que les réseaux sociaux ?

Au-travers d’une chaîne YouTube, vous pouvez partager des tutoriels qui soient à la fois utiles à vos prospects et fassent connaître vos produits. Habitués à voir vos articles, ces derniers les achèteront avec bien plus de facilité. Osez dire que vous n’avez jamais acheté un produit juste parce que vous l’avez vu sur les réseaux sociaux…

Si ce n’est pas du marketing de contenu, qu’est-ce donc ? Plus d’infos sur cette page.